lundi 23 octobre 2017 | plan du site | contact |
Accueil

> Patrimoine > Quartiers d'antan > La Grande rue

La Grande Rue (Rue Hagueritte > Rue de Seine)

► Extrait cadastral

Retrouvez l'article original paru dans le JPM N°.38 - octobre 2006.


Première constatation, ce tronçon portait le nom de Grande Rue de Falaise. Comme vous pouvez le voir sur la carte de Cassini n°.25 (Rouen), Port-Mort était bien scindé en deux parties : la paroisse de Saint-Martin de Châteauneuf, situé au lieu dit « La Falaise » et la paroisse de Saint-Pierre de Pormort située côté de l'entrée actuelle du village en venant de Vernon.
Cette explication permet de mieux comprendre l'ancien nom de la Grande Rue. Cela permet de saisir le pourquoi du peu de
constructions par rapport à aujourd'hui sur ce tronçon. Comme vous pouvez le voir sur les extraits du vieux cadastre les maison
y sont clairsemées sur ce qui était une rue de desserte entre les deux hameaux.

Nous voyons un mot qui revient souvent : courtil. Ce mot du vieux français du XIIème siècle est encore usité au sens de « jardin » dans l'Ouest, en franc-comtois et dans la Suisse normande. Nous pouvons donc supposer que ces lieux-dits étaient jonchés de jardins portant les noms de Bardou (boueux), Catelouse (situés près du château) ou Bourdon (petite ferme).

Nous trouvons également vers la rue de Seine un lieu-dit « Puits Catrix » ainsi que la situation précise d'un puits portant le même
nom. Il serait intéressant de savoir si ce puits existe encore, appel à son éventuel propriétaire actuel de nous le dire ? Ce nom de Catrix ou de Cocatrix porté en Normandie, surtout dans la région rouennaise et dans le Nord-Pas-de-Calais servait à désigner toutes les bêtes fantastiques, en particulier le dragon. Godefroy signale dans son lexique de l'ancien français que le terme a été utilisé comme surnom pour désigner celui qui portait le dragon dans les processions.

Christian LORDI